Accueil / Insertion professionnelle / L’ARES, première organisation étudiante à siéger au Conseil d’Orientation national du Consortium PEC

L’ARES, première organisation étudiante à siéger au Conseil d’Orientation national du Consortium PEC

Les 8 et 9 décembre, le Consortium du PEC se réunira à Paris à l’occasion d’un Conseil d’orientation national. Organe décisionnel du projet, il a pour objectif de fixer les grandes lignes de la politique de développement et de voter les décisions relatives au projet.

Qu’est ce que le PEC ? (1)

Le PEC (Portefeuille d’Expériences et de Compétences) est un outil de construction de projet professionnel. Plate-forme numérique à destination des étudiants, ce projet a pour objectif de permettre à l’étudiant de construire son projet, son parcours professionnel.

Le PEC se construit en trois parties : dans un premier temps, il permet à l’étudiant de faire un bilan de ses compétences, tant universitaires qu’extra-universitaires. Dans un second temps, le PEC permet à l’étudiant de réfléchir son projet professionnel, en établissant ses projets établis, ses projets en cours d’évolution. Dans un troisième temps, le PEC permet à l’étudiant d’apprendre à communiquer, à créer des stratégies de communication pour valoriser ses expériences et son projet professionnel, ses outils de recherche d’emploi (CV, lettre de motivation…).

D’ou vient le PEC ?

En 2005, 4 universités s’unissent  par une convention afin de mettre en commun leurs ressources pour élaborer un dispositif d’accompagnement à l’orientation et à l’insertion professionnelle pour les étudiants tout au long de leur parcours LMD.

En 2007, la plate-forme est mise en ligne. En 2008, plusieurs expérimentations de la plate-forme ont lieu sur des étudiants de première année, par exemple à l’Université de Toulouse 1 et Toulouse 3, avant de conduire à la mise en place du PEC dans plusieurs universités (Poitiers, Grenoble 1, Montpellier 1). En 2009, de nouveau partenariats sont conclus avec de nouvelles universités telles que Paris Val de Marne, Cergy-Pontoise, Bordeaux 2, Pau, Toulon.

Aujourd’hui, ce sont 34 universités qui sont signataires du PEC(2), et ce nombre ne cesse d’évoluer.

L’ARES et le PEC : un partenariat prometteur

En juin 2014 l’ARES, en partenariat avec la Corpo Arsenal de Toulouse a lancé une enquête nationale sur le PEC afin de recueillir les avis des étudiants sur ce projet prometteur. De nombreuses villes ont répondu à l’enquête, établie en 3 parties : sur la communication autour du projet PEC, sur les avantages et sur les inconvénients du projet, et enfin sur les propositions d’améliorations du projet.

De cette enquête sont ressorties de nombreuses propositions qui seront portées par l’ARES.

En effet, le Consortium du PEC a voté lors de sa réunion en juin la participation de l’ARES au conseil d’orientation du Consortium les 8 et 9 décembre à Paris. Ce Conseil d’Orientation, avec un ordre du jour riche, fixera la politique de gouvernance pour l’année 2015, la politique de développement des différents projets mais également les manifestations auxquelles participera le Consortium.

L’ARES sera donc la première organisation étudiante à siéger au sein du Conseil d’Orientation du Consortium PEC, ce qui permettra à notre fédération de porter les propositions émanant directement des étudiants en sciences sociales qu’elle a vocation à représenter.

Le PEC étant un projet extrêmement prometteur, l’ARES a à coeur de suivre et de participer à son développement, afin de rendre l’étudiant toujours plus acteur de sa formation et d’améliorer son insertion professionnelle.

1) Retrouvez un article détaillé sur le PEC : http://ares.tl/7ip

2) Retrouvez ici la liste des universités signataires du PEC : http://www.pec-univ.fr/

À propos Axelle Poujol

Axelle Poujol
Vice-Présidente en charge de l'insertion professionnelle

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*