Accueil / Actualités des filières / Création du Conseil National de l’Enseignement de l’Economie : enfin un lieu de débat pour la filière !

Création du Conseil National de l’Enseignement de l’Economie : enfin un lieu de débat pour la filière !

Jeudi 24 septembre se tiendra à l’Université Paris Descartes le premier Conseil National de l’Enseignement de l’Economie (CNEE), qui se veut être un véritable lieu de débat entre les acteurs de la filière économie. Mêlant universitaires, professionnels et étudiants, il aura pour mission d’améliorer l’enseignement et la recherche en économie.

 

12004051_10207254386735500_2024365463731724133_n

 

En juin 2014, est sorti le rapport Hautcoeur sur l’avenir de la filière économie. Ce rapport, faisant suite à plus de 9 mois de concertation entre les acteurs de la filière économie, préconisait notamment la création d’un conseil national de l’enseignement de l’économie.

 

Monsieur Pierre Cyrille HAUTCOEUR

Monsieur Pierre Cyrille HAUTCOEUR

En janvier 2015, de nombreux débats par médias interposés entre économistes avaient lieu, sur le bien-fondé de la création ou non d’une nouvelle section au sein du Conseil National des Universités (CNU).

Ces débats, baptisés « guerre de chapelle » par les médias, ont conduit à diverses réactions, sans véritable action dans un sens ou un autre, cette proposition étant restée lettre morte et cette nouvelle section n’a jamais vu le jour. Pire encore, cet épisode a profondément divisé la communauté économique, sur des considérations doctrinales et non pédagogique ou disciplinaire. L’ARES se demandait même à l’époque si l’intérêt des étudiants en économie était toujours au centre des considérations des universitaires. 

Face à cette situation, l’ARES et son réseau ont souhaité réagir, en créant une chambre de réflexion et de débat, à l’instar du Conseil National du Droit, ou du Conseil National du Sport. Et ce, dans le but de réunir la majorité des acteurs concernés autour d’une table pour entamer de nombreuses réflexions nécessaires autour de l’avenir de la filière économie, tant sur les contenus de formations en économie, leur lisibilité, que sur l’insertion professionnelle et la reconnaissance des diplômes.

Il ne fait nul doute que le 24 septembre sera là aussi, une date qui fera date dans l’amélioration de la filière économie.

Liste des membres du Conseil National de l’Enseignement de l’Economie : 

logo-test-cnee (1)

 

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

Ministère de l’Economie

Conférence des doyens en économie

ARES

PEPS en économie

Association Française d’Economie Politique (AFEP)

Association Française de Sciences Economiques (AFSE)

IAE France

Associations Professeurs en Economie Gestion

Association des Professeurs de SES

Conférence des Présidents d’Universités (CPU)

3 enseignants chercheurs attachés à la section CNU 05

3 enseignants chercheurs attachés à la section CNU 06

Ordre des experts comptables

Institut des Actuaires

Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine

FNEGE

CCI France

Dirigeants commerciaux de France

Fédération National des agents commerciaux

Association Nationale des Jeunes entrepreneurs (ANJE)

Union nationale des professions libérales (UNAPL)

Association Nationale des Directeurs des Ressources Humaines (ANDRH) 

MEDEF

CGPME

A propos de Erwann Tison

Erwann Tison
Président de l'ARES depuis le congrès de Strasbourg en octobre 2013, et réélu au congrès de Rouen en 2014. Actuellement étudiant en Master Analyse des Politiques Européennes à l'Université de Strasbourg. Auparavant Vice-Président en charge de Insertion-professionnelle à l'ARES en 2012-2013

3 Commentaires

  1. Enseignant en économie Rouen

    Enfin! Je suis enseignant chercheur en économie depuis 22 ans, et c’est un déchirement que de voir cette magnifique filière bafouée et victime d’un certain immobilisme.

    Nous fondons beaucoup d’espoirs en ce conseil, et en les propositions qui pourront en sortir. Nous comptons sur vous!

  2. Il semble pourtant utile de prendre en compte la diversité des formes d’entreprises

  3. Les economies des pays en développement ont certaines particularités dont il convient de prendre en consideration. Comment comptez-vous intégrer cette dimension ?

Commentez cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas rendue publique. Champs obligatoires *

*