Accueil / ARES / Manifeste des étudiants atterrés : le cri d’alarme des étudiants

Manifeste des étudiants atterrés : le cri d’alarme des étudiants

Sortie du manifeste des étudiants atterrés : le cri d’alarme des étudiants

L’ARES, Fédération Nationale des Association Représentatives en Sciences Sociales, publie avec la maison d’édition Edilivre son manifeste des étudiants atterrés.
Ce manifeste s’inscrit dans la volonté des étudiants en sciences sociales de dénoncer leurs con-ditions de vie et d’étude, et plus largement, mettre en lumière les conditions de vie de la plupart des étudiants en France. Ce cri d’alarme est basé sur une enquête de l’OVE parue en 2013.
Le constat se veut alarmant avec des conditions d’études parfois déplorables entraînant l’échec de l’étudiant et échec du modèle d’ascenseur social que doit jouer l’université.Des dérives dues au salariat étudiant et ses conséquences sur les chances de réussite, en passant par les cas de prostitution étudiante, l’isolement social et la précarité psycholo-gique, les conséquences de la faiblesse des revenus chez les étudiants sont ainsi décrites au sein du manifeste.
La question de l’insertion professionnelle des étudiants y est abordée. Trop peu souvent questionnée, elle est pourtant le moteur de la plupart des étudiants, et les échecs que peuvent connaître une partie des étudiants contribuent à ce sentiment anxiogène.
Bien plus que des constats, le manifeste aboutità une série de propositions permettant de venir en aide à ces étudiants défavorisés. Afin de leur permettre de poursuivre leur étude dans des conditions décentes.
Le manifeste des étudiants atterrés est désormais disponible en vente, aux éditions Edilivre, pour le prix de 7,50€ :
http://www.edilivre.com/manifeste-des-etudiants-atteres-ares.html#.VnA2LfnhDIW

 

16 12 15 Cdp Manifeste Des Étudiants

A propos de Clémence Didier

Clémence Didier
Etudiante en L3 AES à Nancy. Elue Vice présidente en charge de la communication au congrès de Aix en Provence en octobre 2015

Commentez cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas rendue publique. Champs obligatoires *

*