Accueil / Représentation / L’examen d’entrée à l’école d’avocat réformé par décret: Une réforme intelligente allant dans le sens des étudiants et des professionnels

L’examen d’entrée à l’école d’avocat réformé par décret: Une réforme intelligente allant dans le sens des étudiants et des professionnels

eleves-avocat

 


Un examen unique, la même date, et les mêmes grilles de corrections pour toute la France !

Votée en 2012 par le Conseil d’Administration de l’ARES et inscrite dans son vade-mecum sur le profession d’avocat , la nationalisation de l’examen d’entrée aux écoles d’avocats est sur le point d’être définitivement adoptée.

Cette réforme prévoit la création d’une Commission nationale d’examen composée à parité d’avocats et d’universitaires qui sera chargée d’établir les sujets d’examen au plan national et les grilles de correction.

 

Les examens se présenteront selon les tableaux suivants:

 

ÉPREUVES D’ADMISSIBILITÉ
Types d’épreuves Coefficient Durée de l’épreuve Descriptif
Note de synthèse 2 5 heures Réalisée à partir de documents relatifs aux aspects juridiques des problèmes sociaux, politiques, économiques ou culturels du monde actuel.
Cas pratique 2 3 Heures Une Matière au CHOIX !!!
(Position défendue par l’ARES).
. Droit des Obligations (Civil). Droit des Obligations (Affaires). Droit Administratif

. Droit Pénal

Epreuve écrite de Procédure : 1 2 Heures La matière devra être la procédure couvrant le choix du cas Pratique :
. Procédure Civil si épreuve de Droit Civil choisi
. Procédure Pénale si épreuve de Droit Pénal choisi
. Procédure Administratif si épreuve de Droit Administratif choisi

 

 

 

ÉPREUVES D’ADMISSION
Types d’épreuves Coefficient Durée de l’épreuve Descriptif
LE GRAND ORAL 3 1 h 45 Plus fort coefficient de tout le concours (Position Portée et Défendue par l’ARES)

  • 1 H de préparation.
  • 15 min de Présentation
  • 30 min de discussion sur un sujet de libertés fondamentales.
L’oral de langue étrangère 1 15 min Maintien après négociations d’une langue vivante (Position Portée et Défendue par l’ARES)


Cette réforme attendue par les étudiants et les professionnels depuis longtemps permettra d’unifier les modalités d’entrée au CRFPA dans le respect d’une équité républicaine.


Les épreuves ont été réunies par types (écrites / orales) cela pour différencier les compétences examinées, dans une volonté d’établir une démarche par compétence lors de l’examen d’entrée aux CRFPA. Cette démarche est portée et défendue par l’ARES.

 

Elle permettra également un meilleur contrôle de l’acquisition des connaissances et des compétences par les étudiants et de mieux apprécier leur aptitude à exercer la profession d’avocats. Ceci se fera grâce à des examens plus concentrés sur les connaissances et compétences concernant la pratique de la profession d’avocat.

La réforme de l’examen sera officiellement annoncée par Monsieur Jean-Jacques URVOAS, garde des Sceaux, Ministre de la Justice, Monsieur Thierry MANDON, Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Supérieur et Monsieur Pascal EYDOUX, Président du Conseil national des barreaux.

 

L’ARES salue des avancées faites dans l’intérêt des étudiants avec un examen plus en phase avec la préparation à la profession d’avocat, mais espère que d’autres seront proposées prochainement comme la masterisation des examens d’entrée et concours.

Cette masterisation concerne seulement ceux accessibles à la fin de la première année de bloc Master, en repoussant leur possibilité d’entrée à la fin de la deuxième année de bloc Master.
Les étudiants désireux de passer ces examens ou concours auraient ainsi un an de plus pour les préparer, ainsi que la possibilité durant cette année de se professionnaliser davantage par la pratique du stage de professionnalisation, durant la deuxième année de bloc Master.

En ne cassant plus ainsi ce bloc Master, on lui redonnerait toutes ces lettres de noblesse, avec un diplôme respecté en tant que bloc sans coupure au milieu soit par la sélection soit par le passage de concours.

À propos Dimitri

5 plusieurs commentaires

  1. La réduction drastique des épreuves, cela signifie une diminution des heures de cours dispensées par les IEJ; donc moins de chance d’obtenir un stage, pourtant si précieux à la formation des étudiants.
    D’autre part, cette réduction aboutira aussi à une baisse de qualité des juristes, en réduisant leur champs de compétence.
    Alors d’accord pour l’examen unique, mais il faut expliquer en quoi cette réduction de matière est gage de qualité ?

  2. Bonjour et merci pour ces informations.

    Je m’étonne de ne pas trouver, parmi les matières au choix pour le cas pratique (coeff 2) , droit social…

  3. Droit des Obligations, droit Administratif, droit Pénal seront les seules matières au choix ?

    Le droit social n’est pas proposé ?

  4. Bien à vous et autour de vous !

    Est ce que les étudiants ayant déjà présenté le concours 3 fois auront le compteur remis à 0 avec cette nouvelle réforme.

    Et est ce que la nouvelle réforme conditionne la présentation à un nombre défini d’essai ?

    Si quelqu’un pouvait m’éclairer. J’ai hâte de savoir !
    Je vous remercie sincèrement d’avance !

  5. Dans un contexte de spécialisation, l’épreuve du droit des obligations est maintenue et réorientée en fonction de chacune des branches du droit, ce qui correspond finalement aux aptitudes exigées à la profession d’avocat.
    La réforme est d’autant plus juste que l’épreuve pratique recentre chaque spécialisation dans ses fondamentaux qui est le droit des obligations et non pas encore en fonctions de ses variantes,comme pour exemple le droit commerciale, avec les procédures collectives, les sûretés, auquels cas quid du droit de la consommation, de la concurrence, de la propriété intellectuelle ?
    De la même manière, pour le droit administratif, quid du DPAE et du droit fiscal ? Il y avait véritablement une injustice en ce sens.
    La mesure est d’autant mieux appréciée que les blocs semblent plus cohérents et équitables en termes de contenu et laisse ainsi libre cours à tout à chacun de se spécialiser après le CRFPA en poche.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*