Accueil / Actualité du Réseau / Concours d’Eloquence #1

Concours d’Eloquence #1

Alors que les inscriptions au Concours National d’Éloquence ont débuté le 17 avril, il est temps de présenter les Concours d’Éloquence locaux organisés au sein du réseau de l’ARES.

Ces concours locaux permettent aux finalistes de s’affronter au plus haut niveau, lors du Concours National d’éloquence. Le premier concours à s’être déroulé cette année est le Concours d’Éloquence de l’ASSED Metz, qui depuis 2015, a lieu tous les ans.

Créé il y a 4 ans sous la forme d’un concours de plaidoirie réservé aux étudiants de Droit à partir de la troisième année de licence, cet événement est très vite devenu un concours d’éloquence ouvert à tous les étudiants. Selon le président de l’ASSED Metz, ce changement vient du fait que seuls certains étudiants pouvaient plaider, ce qui rendait l’organisation du concours complexe. Le choix a donc été fait d’organiser un concours d’éloquence qui propose des sujets plus étendus et permette de toucher plus d’étudiants, toutes filières confondues.

Ainsi, chaque année, l’association lance un appel à candidatures afin de recruter 16 étudiants déterminés à s’essayer à l’art de l’éloquence. Avant les huitièmes de finale, une soirée est organisée avec le Club des Orateurs Messins. Lors de celle-ci chaque candidat produit une prestation improvisée et reçoit avis et conseils dans l’objectif de se préparer au grand jour.

Le concours s’articule en 3 sessions, avec la journée des huitièmes de finale dans un premier temps. Quinze jours plus tard, les candidats restants s’affrontent en quarts de finale, et enfin se déroulent sur la même journée les demi-finales et la finale. Les candidats ont une semaine pour préparer les sujets qu’ils auront préalablement tirés au sort ; avant de s’affronter par poule de 2 candidats, l’un défendant le « pour » et l’autre le « contre ». Cette année, les participants s’affrontaient en demi-finale sur le sujet « Peut-on être le cuisinier du siècle à seulement 91 ans ? » et en finale sur le sujet « Le travail, c’est le refuge des gens qui n’ont rien à y faire ». Les poules débutent par une prestation de 10 minutes durant lesquelles le candidat doit défendre sa position. Chacun des deux ayant ensuite un droit de réplique de 2 minutes, s’ensuivant finalement un temps de questions du jury.

Concernant le choix du jury, l’ASSED privilégie les personnalités piquantes pouvant tester la répartie des candidats et connaissant le domaine oratoire, mais ne faisant pas forcément partie du milieu juridique afin d’avoir une diversité de perceptions de l’éloquence. Cette année, le jury de finale se composait d’un membre du Club des Orateurs Messins, d’un avocat, d’un coach de prise de parole en public, d’un professeur de l’Université de Lorraine
ainsi que d’un entrepreneur.

Si vous désirez visionner les différentes étapes du concours, les vidéos sont disponibles en ligne sur https://www.facebook.com/ASSEDMetz/.

À propos Richard Lamoureux

Richard Lamoureux

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*