Accueil / Actualité du Réseau / Concours d’Eloquence #5

Concours d’Eloquence #5

Fin de notre série sur les concours d’éloquence locaux avec le concours d’éloquence de Juristribune, association des étudiants en Droit et Science Politique de Versailles.

L’organisation de ce concours découle d’une idée récente : depuis quelques années, en partenariat avec la conférence Lysias et en respectant le modèle de cette dernière, Juristribune organise le projet. Contrairement aux autres concours du réseau de l’ARES, celui-ci est à la fois un concours d’éloquence et de plaidoirie. Ainsi, cet événement est divisé par années d’études : les 1 ère et 2ème années plaident, les étudiants à partir de la dernière année de licence et en master s’essayent à l’éloquence.
Le recrutement des étudiants se fait par les réseaux sociaux, ou par l’engouement des professeurs qui poussent leurs étudiants à participer. Pour ce qui est des inscriptions, elles sont arrêtées une semaine avant les premières manches afin de donner un temps raisonnable à la préparation des sujets. La partie dédiée à l’éloquence se déroule de manière classique, un duo s’affrontant sur un même sujet avec l’un défendant le pour et l’autre, le contre. Le temps de parole est limité et va de 5 à 10 minutes, avec un droit de réponse facultatif. « Pour le jury, mieux vaut un droit de réponse non utilisé que mal utilisé » déclare la présidence de Juristribune.

Ce concours n’a pas un nombre imposé d’étapes, chaque candidat passe en duo avec quelqu’un de son année universitaire. En fonction du nombre d’étudiants, il y a une ou deux phases pour déterminer quels finalistes poursuivront l’expérience avec le Concours National d’Eloquence. Il y a de facto trois concours en un, puisque chaque niveau à l’épreuve se tient à date différente en fonction de l’emploi du temps étudiant.

Le jury est principalement composé de chargés de travaux dirigés et de professeurs, et a une visée éducative puisqu’il fait des retours de leur prestation aux candidats afin qu’ils puissent progresser. Le jury évalue les prestations en tenant compte de l’organisation de l’argumentation, de la prestance du candidat et de l’utilisation d’une touche d’humour. Cette année, les étudiants finalistes se sont affrontés sur le sujet : « Le foyer est-il mieux tenu lorsqu’on fait ménage à trois ? ».

À propos Richard Lamoureux

Richard Lamoureux

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*