Accueil / #RevalorisemonESR

#RevalorisemonESR

Décision du tribunal administratif de Bordeaux, les universités continuent dans l’illégalité !

universite-amphitheatre-1280x640

Le 2 aout 2016, le Tribunal administratif de Bordeaux suspendait les refus d’inscription en seconde année de master d’étudiants et obligeait l’Université à inscrire les étudiants concernés. Saisi d’un référé en urgence, le juge devait déterminer si une formation non-inscrite en annexe du décret du 25 mai 2016 pouvait faire l’objet d’une  sélection en master 2. En suspendant les refus ...

Lire la suite »

Revendication et vigilance, maîtres mots des prochaines échéances pour nos formations d’enseignement supérieur

Dans un contexte social où le dialogue de confiance entre la communauté universitaire et le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR) est rompu, L’ARES – la fédération nationale des Associations représentatives des Etudiants en Sciences Sociales – s’interroge sur les dangers qui guettent l’accessibilité à l’enseignement supérieur français. C’était donc en ce jour de 30 juin dernier ...

Lire la suite »

Tirage au sort : lycéens faites vos « vœux », rien ne va plus !

Pieces of paper for lottery in vase on wooden table on yellow background

A l’instar de plusieurs filières de l’université (sociologie, STAPS notamment) les sciences sociales sont touchées par le tirage au sort à l’entrée de l’université. Les récents événements survenus dans le cadre de la PACES, remettent au premier plan cette méthode que l’ARES ne peut que dénoncer. Le constat est le suivant : Depuis plus de 30 ans, notre enseignement supérieur public ...

Lire la suite »

Dossier Master : l’ARES requiert la cohérence, l’ambition et la stabilité du second cycle !

master

Le 10 février dernier, le Conseil d’Etat a confirmé que la sélection à l’université entre la première et la seconde année du bloc master ne s’appuyait sur aucune base légale en l’absence d’une liste “limitative”. Le Secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur, Thierry Mandon s’était engagé à « sécuriser juridiquement » la prochaine rentrée. Autrement dit, il entendait nommer les formations dans lesquelles des « capacités d’accueil » ...

Lire la suite »